Calendrier-Sapin de l’Avent de Noël

D.I.Y. - Tech - Makers Nov 28, 2016 No Comments

Ouh la ! C’est compliqué ! Calendrier-Sapin… quoi ?! Ba voilà : pour ceux qui aiment fêter l’Avent, ça a déjà commencé il y a quelques temps mais peut-être que vous êtes toujours en recherche d’un calendrier un peu plus personnalisé que ceux en chocolat ou les-très-chers-déjà-faits-qu’on-trouve-partout. Pour ceux qui aiment, il y a aussi la question du sapin de Noël … et, soit pour des raisons financières, éthiques, pratiques ou tout simplement de place, vous n’avez pas forcément la possibilité/l’envie d’avoir un vrai arbre à la maison (ou un en plastique). Mon idée est donc simple : mélanger les deux pour plus de plaisir et un minimum de place utilisée !
Je suis partie de ces trois conditions :

  1. Utiliser au maximum ce que nous avions déjà dans nos placards
  2. Fabriquer un sapin et calendrier réutilisable
  3. Me forcer à créer ou au moins rechercher un peu en dehors des sentiers rebattus des calendriers pour fabriquer des petites surprises faites maison

Alors, si c’est aussi votre objectif pour cette année c’est parti !
Nous avons utilisé (oui, ce sera plus facile d’être à deux pour le montage mais juste pour simplifier) :

  • 2 branches de bambou (que nous avions trouvé dans une jardinerie mais vous pouvez parfaitement utiliser aussi des branches mortes. Dans ce cas, vous pouvez les peindre avec un spray blanc pour les céruser un peu, ce qui donne un très bel effet)
  • Un couteau aiguisé (avec dents ce serait mieux)
  • De la ficelle de boucher (ou autre ficelle solide)
  • 1 aiguille à tricoter, numéro 2 (si vous utilisez des branches de bamboo, histoire de faire de la place pour y passer le fil)
  • Du ruban (environ 5 mètres, selon la forme que vous donnerez à votre sapin)

Voici quelques photos pour vous montrer comment nous avons monté le sapin

L’idée est la suivante : une forme suffisamment grande pour pouvoir y suspendre 31 rondins de bois. Bien sûr, cela peut être remplacé par d’autres suspensions/décorations/chiffrages. Donc, pour ceci, nous avons divisé notre sapin en 4 branches, de plus en plus courtes à chaque étage.

Nous avons commencé par le « pilier » central. Pour des raisons purement pratiques (pour plier le sapin plus facilement après), nous avons divisé le « pilier » central en 5 morceaux de bambou dans lesquels passe la ficelle de boucher, doublée. Cependant, sachez (pour l’avoir testé l’année dernière) que vous pouvez parfaitement faire un seul bâton comme « pilier » central, qu’il soit en bambou ou en branche de bois. Si vous choisissez de faire comme nous (avec des bouts de bâtons), une jolie manière de fermer les extrémités est d’utiliser de toutes petites pièces de bambou pour y passer le fil et y cacher le noeud.
NB : pensez bien à vérifier, avant de couper vos bouts de bambou, la hauteur nécessaire entre les branches pour que vos suspensions ne soient pas collées les unes sur les autres.

Nous avons également fait une légère entaille au milieu de chaque branche horizontale pour que la ficelle s’accroche bien et ne bouge pas trop … Pour être honnête avec vous, je ne sais pas encore si ça sert à quoi que ce soit mais ce n’était pas difficile du tout à faire, alors, …

Nous avons également fait un noeud après chaque bâtons horizontaux avec la ficelle. Si vous optez pour une seule branche pour « pilier », vous pouvez utiliser du fil de fer pour fixer chaque branche horizontale.

Bon, maintenant, le ruban ! Commencez par le haut du sapin et faites un double noeud à chaque extrémité horizontale. Cela permettra de « bloquer » le sapin (faites attention de bien avoir la même longueur de chaque côté des branches, le moment principal où être à deux est super utile !) et de finir également la forme de votre sapin.

Voilà ! Le sapin est fait. Maintenant, les jours !
Parce que je voulais un rendu « naturel » en utilisant des produits (relativement) bruts, j’ai opté pour des rondins de bois (trouvés sur Amazon) sur lesquels on a peint les jours à la peinture blanche. Bien sûr, toutes les options vous sont ouvertes et les différents tutoriels qui existent vous donneront des tas d’idées !
NB : j’ai utilisé des crochets de décorations de Noël pour suspendre les rondins, super pratiques !

En cherchant sur internet, j’ai trouvé également quelques bonnes idées de boîtes (sapin, lutins, pyramides, gobelets en carton, …) pour les petites surprises du calendrier. Ce qui est sympa c’est que, une fois le jour passé et le cadeau découvert, il reste tout de même la décoration des jours et pas ce phénomène de portes désespérément ouvertes et le motif tordu. De pllus, comme il s’agit aussi de notre sapin de Noël, nous y suspendons d’autres décorations de Noël !

tadaaaa!

Tags : , ,

Helene Herniou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By continuing your navigation on cliophile website, you agree to the use of cookies. Scrolling is considered as cookie acceptation. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "OK" below then you are consenting to this.

Got it!