L’AMF et l’Opéra national de Paris partenaires pour diffuser l’art lyrique sur tous les territoires

Arts , Museums - Venues , Public spaces - Hacking , Scoop.it watch Oct 03, 2013 No Comments

See on Scoop.itLe presse-Minute de Cliophile

L’établissement public va mettre gracieusement son catalogue d’enregistrements à disposition des communes. Les mairies devront respecter un cahier des charges précis.

Hélène Herniou‘s insight:

“L’opération « Opéra d’été » fait suite à deux expérimentations réalisées l’été dernier : la diffusion, le 10 août à La Baule et le 16 août Bayonne, de « Carmen », de Georges Bizet, enregistré en décembre 2012 à l’opéra Bastille. Chaque soirée a réuni 5000 estivants.”

Article à mettre en parallèle à celui-ci :

Musiques actuelles et variétés: baisse inquiétante de la fréquentation des salles de spectacles

Après une hausse de 3 % en 2012, le Centre national de la chanson des variétés et du jazz (CNV) enregistre une inquiétante baisse de la fréquentation, dans ses chiffres de la diffusion 2012 présentés lundi 23 septembre 2013.

Avec 55 068 représentations en 2012 (+ 9 % par rapport à 2011), 656 millions d’euros de recettes et une hausse de 11 % du nombre de représentations payantes, le secteur des musiques actuelles et variétés se porte bien. Mais le Centre national de la chanson des variétés et du jazz (CNV) observe dans ses chiffres 2012 un léger fléchissement de la fréquentation (21,4 millions de spectateurs, – 1 % par rapport à 2011) et une baisse significative de la fréquentation moyenne par représentation de 11 % (contre + 3 % l’an passé). « Un phénomène croissant dans tous les domaines culturels », a expliqué lors d’une présentation à la presse Jacques Renard, le directeur du CNV. Et ce fléchissement est notamment dû à une augmentation du nombre de petites représentations payantes.

52 % des représentations par le secteur public – Le bilan 2012 continue par ailleurs de montrer une concentration. Par exemple, les 10 premiers lieux de diffusion sont à l’origine d’un tiers des recettes pour 4 % des représentations. Les sociétés commerciales sont évidemment majoritaires en ce qui concerne l’assiette déclarée au CNV, mais les associations et le secteur public (les collectivités et leurs groupements, les établissements publics et les sociétés d’économie mixte) concentrent une majorité des représentations (52 %).

Hausse en Paca, Aquitaine et Picardie – La majorité des représentations payantes a toujours lieu en Ile-de-France (51 %), et le nombre de représentations a augmenté de 24 % à Paris. Mais trois autres régions ont progressé davantage que la moyenne nationale en nombre de représentations, en billetterie et pour partie en fréquentation : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine et Picardie.

Après une forte hausse de la billetterie déclarée en 2011 , la Lorraine enregistre de son côté une importante baisse en 2012, en raison surtout de la très grosse diminution de fréquentation du festival Sonisphère à Thionville, mais aussi du zénith de Nancy, des Arènes de Metz et de l’Autre canal de Nancy.

evolution ratios représentations payantes_CNV

Languedoc-Roussillon : trop cher ? – Le CNV compare enfin Languedoc-Roussillon et Aquitaine, qui pratiquent des politiques différentes. Ainsi, Languedoc-Roussillon est caractérisée « par un fort poids des représentations événementielles proposées à des tarifs élevés. La région pèse pour 7 % de la billetterie des représentations payantes hors IdF, mais pour seulement 3,8 % du nombre de représentations ». Aquitaine, comparable en termes de billetterie (7 %) réunit elle « un public plus nombreux (7,6 % de la fréquentation) et une part bien supérieure du nombre de représentations (8 %) ».
carte

carte2

See on www.lagazettedescommunes.com (si si le lien fonctionne) ; étude par le CNV

Helene Herniou

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

By continuing your navigation on cliophile website, you agree to the use of cookies. Scrolling is considered as cookie acceptation. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "OK" below then you are consenting to this.

Got it!